Kessy Mac Queen : “Dans la rue, c’est comme si j’étais sur scène”

C’est en chantant dans la rue que Kessy Mac Queen a fait décoller sa carrière.

Mathida Diaby & Émilie Roussey⎮ 11/12/2020⎮ Temps de lecture : 1 min.

Originaire des Caraïbes anglophones, cet artiste non-voyant arrive en métropole en 2003 et s’installe à Clermont-Ferrand. Son premier succès sur Internet date de 2008. A bord d’un train pour Lyon, il chante pour divertir les voyageurs. Sa prestation est filmée et postée sur les réseaux sociaux. La vidéo est largement partagée et fait très vite des millions de vues. Le public découvre Kessy Mac Queen pour la première fois.

En 2017, il emménage à Paris et décide de se lancer sérieusement dans la musique. Il achète un micro, un ampli et se met à chanter dans les rues de la Capitale.  C’est comme cela que Driss le repère et devient son producteur. En 2019, il déménage à Toulouse et enchaîne les prestations devant le Capitole, la place des Carmes ou la rue Alsace-Lorraine. A chaque fois qu’il s’installe au coin d’une rue du centre-ville, les passants s’arrêtent, captivés par ses reprises de Sting, de Bob Marley ou de Bruno Mars.

De la rue à la scène

Pour Kessy Mac Queen, chanter dans la rue était le meilleur moyen de se faire connaître et de rencontrer son public. Il gagne son pari : ses prestations sont filmées et partagées en masse sur les réseaux sociaux par les Toulousains.

Aujourd’hui, Kessy Mac Queen ne chante plus sur l’espace public. Mais sa carrière est lancée. Plusieurs titres originaux sont déjà disponibles, son album est en préparation et une tournée est prévue après la fin de la crise sanitaire.

Mathida Diaby et Emilie Roussey